Le Contresens : une histoire de bistronomie

Gourmandes et gourmands, attachez vos ceintures et affûtez vos papilles ! Geneva by C vous transporte aujourd’hui de l’autre côté de la frontière pour y découvrir une douce et délicieuse adresse, devenue pour nous l’incontournable de nos virées annéciennes. Un établissement où la bistronomie et le goût règnent en maître. Rendez-vous au coeur du centre-ville, au numéro 10 de la rue de la Poste où le Contresens nous livre la recette du mariage parfait entre cuisine du terroir et inventivité. Allez, suivez-nous, on vous emmène !

Classé Bib Gourmand au Guide Michelin (restaurant sélectionné par les inspecteurs du guide Michelin pour son très bon rapport qualité/prix), le Contresens est l’adresse « bistrot » du prestigieux Clos des Sens où Laurent Petit, co-fondateur du Collège culinaire de France avec Alain Ducasse et Joël Robuchon, officie. Un établissement doublement étoilé, situé à Annecy-le-Vieux et faisant partie des Grandes Tables du Monde, club très fermé de 170 restaurants sélectionnés sur les 5 continents. Des origines plus que remarquées et remarquables pour notre adresse du jour.

Les lieux sont chaleureux, bouillonnants et résolument séduisants. Une ambiance moderne aux couleurs chaudes et intemporelles. Un plafond façon plateau d’échecs parsemé de lampes et chaises suspendues. Le petite touche fantasque.

img_5172daea01bfe

Il est 13h30 (au déjeuner, le service s’effectue jusqu’à 14h00). L’accueil est dynamique et souriant. Sans réservation, nous patientons quelques instants. On s’installe. La carte est courte avec des formules façon abécédaire.

23722169_10155432209419965_445639685_n

Les suggestions sont toutes plus alléchantes les une que les autres. 6 entrées, 7 plats, 5 garnitures et 7 propositions sucrées. On opte pour deux formules « ABCD » (gourmands, vous avez dit gourmands ?), soit Entrée – Plat – Garniture – Dessert. Le tout pour 32 €. Une belle  cohérence.

On démarre avec les entrées :

  • Cromesquis de Reblochon, champignons et potimarron
  • Tartelette de courge, vinaigrette à la sauge 

On vous avait dit d’affûter vos papilles, pas vrai ? Les assiettes sont gourmandes, colorées et pleines de vie. Le dressage, maîtrisé et structuré. Assez parlé. Dégustons.

La tartelette est divine. Une touche justement dosée d’acidité avec la vinaigrette à la sauge. La douceur réconfortante du potimarron. Une entrée simple et gouteuse qui annonce une suite plus qu’évidente. Le cromesquis (ou « croquette » en langage plus familier ») trône au centre d’une assiette jouant avec les contrastes. Une mousseline de potimarron et un lit de champignons accompagnent la pièce maîtresse. C’est gourmand, généreux et succulent. Vite, la suite !

On continue avec les plats…

  • Dos de Cabillaud laqué, bouillon soja/coriandre
  • Joue de boeuf à la cuillère, jus corsé

… et les garnitures :

  • Frites de polenta
  • Pommes de terre confites au beurre/persillade 

La bistronomie dans toute sa splendeur. Gourmandise et finesse à l’honneur. Des quantités justes et équilibrées. Des parfums et couleurs de saison (jour de lancement de la nouvelle carte). On démarre avec le Cabillaud. Une cuisson parfaite, un bouillon parfaitement assaisonné. Une proposition japonisante, douce et gourmande à souhait. Les frites de polenta sont croustillantes, au coeur moelleux. On adore. Place maintenant à la viande. Une joue de boeuf présentée dans son jus et accompagnée de pommes de terre confites. Un classique de la gastronomie française délicieusement revisitée qui nous laisse muets. La viande est tendre, le jus exquis. Un plat qui ravive des souvenirs d’antan. Les repas de famille dominicaux. On aime !

On ne s’arrêtera évidemment pas en si bon chemin. Concluons cette magnifique escapade gourmande comme il se doit, avec :

  • Trilogie de fromages savoyards de chez Pierre Gay
  • Macaron chocolat, praliné et fève de Tonka 

Le macaron, revisité dans sa forme, est grandiose. Gourmandise, générosité et savoir-faire. On fond littéralement. Le praliné marié à la fève de Tonka saura ravir les plus gourmands. Côté fromages, nous ne sommes évidemment pas déçus, connaissant le savoir-faire irréprochable de Pierre Gay (Meilleur Ouvrier de France) dont la boutique se situe à quelques pas seulement du restaurant. On termine donc en beauté ce déjeuner.

Le Contresens est une véritable échappée gourmande où la créativité rencontre avec finesse les produits du terroir et le goût. Une adresse bistronomique à ne surtout pas rater si vous êtes de passage à Annecy. En prime, un rapport qualité/prix plus que satisfaisant au regard de la générosité de chaque assiette.

La petite confidence :  l’Hambur »goût » est sensationnel… Goûtez-le!

Adresse : 10, rue de la Poste – 74000 Annecy

Contact : www.contresens-annecy.comFacebookInstagram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s