Aux Eaux-Vives, le Kasbar séduit et inspire

Cap aujourd’hui sur l’Afrique du Nord… Geneva by C vous invite au voyage. Un voyage des plus gourmands et enveloppants, aux doux effluves de fleur d’oranger et de piquant mesuré. Une évasion mélodieuse aux notes parfois épicées mais toujours célébrées. Tajine, Briouates, Kefta, Baghrirs, Taktouka… Le Maroc, enchanteur et fascinant. Des épices, du croquant, de la rondeur. Des spécialités bien établies, même incontournables. Une variété de mets singulière grâce à de multiples influences. Berbère, arabe ou encore juive et indienne. Et c’est Morad El Hajjaji (propriétaire de l’Inda-Bar) et sa cheffe Laetitia Fajardo qui réinterprètent cette diversité avec brio et élégance au Kasbar, rue Henri-Blanvalet 23.

Une atmosphère des plus inspirantes

Après l’Inda-Bar, Morad El Hajjaji conjugue de nouveau depuis quelques mois modernité et authenticité dans un lieu envoûtant et inspirant. Avec une décoration aux notes chaudes et boisées, les lieux se parent d’objets et d’accessoires ethniques, plutôt chics et dynamiques. Tapis berbères, banquettes en velours, luminaires en osier et autres petits bijoux tendance chinés dans le pays du couchant. Une ambiance branchée aux traditions conservées et repensées pour une adresse revigorante et plutôt affriolante.

Laetitia Fajardo, une passionnée

Image2 (2) (177x200) (177x200)

Cette fraîcheur, on la doit à Laetitia Fajardo. Cette ancienne sous-cheffe de l’Oustau de Baumanière (étoilé au Guide Michelin) et ex-championne de France de Full contact a su imposé sa force créative et son talent dans chaque suggestion de la carte de l’établissement. Une touche féminine, certes. Mais également une rigueur et un esprit d’innovation que le plaisir et la passion viennent sans cesse défier.

Les cocktails : l’atout charmeur du Kasbar

À l’instar de son voisin immédiat, le Kasbar dévoile une carte de cocktails audacieuse et pointue. Des mixtures de haute voltige pour les plus connaisseurs et des parfums plus évocateurs pour s’accorder dans une parfaite harmonie avec les mets proposés. De la fleur d’oranger à l’agave, en passant par le miel et les agrumes, chaque composition allie tradition et modernité dans un mélange des plus suaves.

Coté cuisine, un écrin de gourmandise et de raffinement 

Du partage, du partage… et du partage. Le mot et son concept éponyme n’en finissent plus d’occuper les tables et leurs convives. Et au Kasbar, on ne déroge pas à la règle. Une convivialité assumée avec des plats à partager, de l’entrée aux douceurs sucrées. Laetitia Fajardo nous dévoile ce soir une gastronomie raffinée et moderne… Généreuse et colorée. Une passion évidente et un art du détail dans chaque suggestion. Une cuisine fusion où les saveurs traditionnelles marocaines s’allient à merveille aux notes plus contemporaines voire ultra-modernes. On vous emmène…

Shot with DxO ONE

On démarre nos pérégrinations gourmandes avec un tour d’horizon des entrées et autres plats à partager proposés à la nouvelle carte de l’établissement depuis quelques semaines… On y retrouve les Rolls de carotte façon chermoula, les Cromesquis de zaalouk (caviar d’aubergines du Maghreb), la Pastilla traditionnelle à la volaille, les boulettes de Kefta de bœuf et son chutney de tomates épicé  ou encore un Taboulé revisité avec sa semoule tiède et légumes croquants, vinaigrette au gingembre. Le tout accompagné d’un assortiment de pains maison et typiquement marocains.

On poursuit avec un Mijoté de lentilles et son espuma harissa et le Taktouka (salade marocaine traditionnelle) de tomates et poivrons, pistou de coriandre. 

Pour les plats principaux, la Tajine de souris d’agneau au ras-el-hanout (mélange d’épices utilisé dans la cuisine des pays du Maghreb) et le Merlu mariné à la chermoula (sauce maghrébine) nous seront ce soir proposés.

Nous sommes assurément sous le charme. Des épices justement dosées. Des parfums chauds et engageants. Une finesse étonnante pour des plats d’inspiration traditionnelle. Une créativité débordante dans des assiettes élégantes et gourmandes. Un sans fautes.

Et pour terminer en douceur, nos papilles se délecteront du 1000 trous (ou Baghrirs, crêpes typiques marocaines avec une ressemblance visuelle proche du pancake) façon suzette, glace noix de pécan et de la Douceur d’oranger en mille feuilles.

Des parfums suaves et familiers. La fleur d’oranger se répand. Des suggestions sucrées modernes et goûteuses. Un coup de cœur pour les crêpes aux « 1000 trous ». Une recette typique qui a nous a séduits. Une belle façon d’achever notre voyage gourmand.

«L’idée avec Kasbar est de donner un esprit contemporain à la cuisine marocaine, qui ne se résume pas qu’au couscous et au tajine. Notre souhait est de casser les codes de cette cuisine traditionnelle et montrer que les épices et saveurs peuvent être au rendez-vous dans un plat revisité avec modernité», Morad El Hajjaji, propriétaire de l’établissement. Le pari est relevé.

Adresse : rue Henri-Blanvalet 23 – 1207 Genève

Contact : site web – Facebook – Instagram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s