Au Bistro, Armel Bedouet redonne vie au produit

Le Bistro se réinvente… Nouveau concept et nouvelle scénographie pour l’établissement de la rue de Lausanne. En cuisine, le chef Armel Bedouet nous transporte au cœur de la cuisine traditionnelle de bistrot dans une ambiance cosy et contemporaine. Tour d’horizon. 

L’Hôtel Royal se pare d’un nouvel écrin gourmand

L’établissement de la rue de Lausanne peut aujourd’hui s’enorgueillir d’avoir érigé un véritable temple gastronomique au sein de ses murs. L’hôtel, situé à quelques pas de la Gare Cornavin, compte désormais trois espaces de restauration : le restaurant gastronomique L’Aparté, 17/20 au Guide Gault & Millau 2019, Le Bistro ainsi que le Bogie’s Bar.

Avec ses 65 couverts, Le Bistro s’offre aujourd’hui une seconde jeunesse. Nouvelle scénographie, nouvelle atmosphère et nouvelle carte. L’objectif : séduire une clientèle locale. « Le lieu est connu aujourd’hui pour un déjeuner d’affaire. Nous souhaitons attirer de nouveaux clients au Bistro, en le rendant plus populaire, plus accessible », explique Brice Lavedrine, Directeur de l’Hôtel Royal. L’établissement a ainsi misé sur un design rafraîchi, entre sobriété et douceur de vivre. Un style épuré et plus contemporain. Un concept « bistrot » réaffirmé. Des ardoises, du bois, une table d’hôtes. Plus qu’un restaurant d’hôtel, un lieu de vie et de quartier.

Armel Bedouet, un chef discret au parcours exemplaire

Fils de restaurateurs, le chef breton est un passionné. Un passionné du produit. Du terroir. Baigné dans la cuisine dès son plus jeune âge, il fait ses premières armes chez Patrice Caillaut au Domaine de Rochevilaine. S’ensuit alors un parcours brillant : Château de Locguénolé à Hennebon, dans le Morbihanou, Château de Coudrée ou encore Lameloise, 18/20 au Gault&Millau. En 2001, il rejoint le Beau-Rivage et le Chat-Botté aux côtés de Dominique Gauthier. Sept années plus tard, Armel Bedouet rejoint le groupe Manotel et l’Hôtel Royal dont il dirige aujourd’hui les cuisines. En 2018, pour son restaurant gastronomique L’Aparté, le chef est nommé « Promu de l’année » et se voit attribuer la note de 17/20 par le célèbre guide Gault&Millau.

Dans l’assiette, Le Bistro mise sur le terroir et redonne vie au produit

« J’ai le plaisir de travailler jour après jour avec des producteurs locaux qui mettent leur savoir-faire et leur amour dans leurs produits. Cette passion, j’aimerais vous la communiquer au travers d’une cuisine simple, généreuse à base de produits frais, telle est la philosophie du Bistro ». Plus qu’une nouvelle carte, un retour aux sources. Aux sources du produit, de sa matière brute, de son authenticité. Armel Bedouet nous livre une réinterprétation sincère et lyrique de la cuisine traditionnelle de bistrot.

Sur la carte, un panaché de suggestions issues des classiques de la gastronomie française et suisse aux accents plutôt gourmands et réconfortants. Cassolette de morilles, asperges vertes à la crème; Carpaccio de saumon; Rillette de maquereaux; Salade d’avocats et cocktail de crevettes, en guise prélude.

Des assiettes généreuses au dressage moderne et concis. Des produits locaux et de saison. Des saveurs familières aux parfums parfois d’antan. Une simplicité finalement efficace et appréciée, avec en bouche, l’éclosion de souvenirs, la redécouverte d’un produit ou simplement le plaisir. Une cuisine propice à l’échange, qui fédère. Ronde et enveloppante.

La carte se poursuit avec des viandes et des poissons. Des signatures et grands classiques inspirés de recette familiales dominicales ou des bistrots parisiens. Entrecôte Parisienne; Tartare de bœuf Suisse; Lieu jaune artichauts, asperges vertes; Sole façon meunière ou encore Fish & Chips Royal et Filets de perche du Lac Léman.

Côté sucré, des pâtisseries signatures et incontournables de la scène gastronomique française. Moelleux au chocolat; Tartelette framboise; Éclair café; Vacherin vanille cassis. 

Des suggestions sans fioritures et transparentes. Gourmandes et généreuses. Une simplicité qui illumine les visages et comble les papilles. Coup de cœur pour la revisite de l’Éclair café et le Moelleux au chocolat, qui réchauffent et inspirent.

Le Bistro se mue désormais en un véritable lieu de vie. Un établissement de quartier, fédérateur et unique. Une pause gourmande et généreuse à partager en famille ou entre amis, la semaine ou le weekend.

Les petits + : un accords met-vins pour chaque plat avec la mise en lumière de vins locaux; un plat du jour à CHF 23.-; des menus et suggestions chaque semaine. 

Adresse : Le Bistro / Rue de Lausanne 41 – 1201 Genève

Contact : site WebFacebookInstagram

Carte

Une réflexion sur “Au Bistro, Armel Bedouet redonne vie au produit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s