Yakumanka Genève à l’heure du brunch

Depuis septembre, l’établissement signature de Gastón Acurio propose à ses hôtes un brunch dominical aux saveurs péruviennes. Afin de se différencier des établissements de luxe environnants, Yakumanka et le Mandarin Oriental ont privilégié l’offre à la carte et le service à table. Des propositions ensoleillées dans une atmosphère des plus conviviales où le service demeure incontestablement l’atout charme de cet instant gourmand. Tour d’horizon.

« My lazy sunday brunch ». Le nouveau concept dominical du Mandarin Oriental au Yakumanka. Une accroche qui ne fabule pas. Ici, vous ne trouverez ni buffet, ni œufs brouillés ou encore bircher et autres classiques du célèbre et tant convoité brunch du dimanche. L’établissement innove avec un authentique déjeuner péruvien aux saveurs multiples et plutôt dépaysantes. Sous la véranda ou dans la salle plus feutrée aux couleurs chaudes et néanmoins douces, une variété de mets péruviens réalisés par le talentueux César Bellido, et un service 5 étoiles bien sûr.

Avec un tarif de CHF 89 par personne (hors boissons), le résultat est plutôt satisfaisant. Un sélection de 3 entrées, une Papa Relena à partager, un plat principal au choix à base de viande, de poisson ou végétarien et un assortiment de desserts sont proposés, à table. On n’oubliera pas de se délecter des traditionnels Pisco et autres breuvages authentiques péruviens pour accompagner et honorer les mille et une saveurs de nos assiettes.

Pour débuter, trois spécialités plutôt alléchantes. Les Nigiris Chifa (saumon, nikkei au miel, Chalaca), Conchitas a la Chalaca (Saint-Jacques, leche de tigre de tomate, chalaca d’aji amarillo) et le Tiradito saumon (saumon, leche de tigre de Saint-Jacques, chimichurri de basilic). Des mets typiques à partager et interprétés chaleureusement par le chef César Bellido. Avec la générosité en prime.

On poursuit avec la célèbre Papa Relenna (ou pomme de terre farcie), un classique de la cuisine péruvienne, à base de face de bœuf et d’aji panca (poivre rouge péruvien), d’une sauce huancaina (à base d’aji amarillo, sorte de poivron épicé) et de criolla (sauce à base d’oignons émincés, poivrons et tomates).

Un plat principal, au choix, parmi une sélection de trois suggestions, vient clôturer ce concerto salé. Le Pollo a la Brasa, un poulet grillé accompagné de pommes de terre frites et d’une sauce tari (sauce créée par Gastón Acurio lui-même, crémeuse et légèrement pimentée), le Tallarin Saltado, poisson frit sauté au wok avec tomates et oignons, et enfin l’authentique El Chupe, une soupe aux légumes, huacatay (herbe aromatique des Andes), choclo (maïs moulu) et œuf poché.

L’assortiment de desserts, au choix, vient parfaire avec douceur et délicatesse ce florilège ponctué de piquant, de goût et de beaucoup de charme. Crème Caramel, Lechera ou encore Gâteau au chocolat.

Le brunch sort enfin des sentiers battus. Aucune fioriture, ni de guindage excessif pour cette offre néanmoins luxe mais qui vaut le détour. Un service aux petits soins, dénué de toute crispation et une ambiance cosy à souhait. Côté papilles, on applaudit la générosité et l’envie de faire plaisir.

Adresse : Yakumanka au Mandarin Oriental – Quai Turrettini 1 1201 Genève

Contact : site WebInstagramFacebook

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s